Conseil pour nouvelle maman de retour au travail après un congé de maternité

Conseil pour nouvelle maman de retour au travail après un congé de maternité
Même si on n’arrive pas à savoir si le retour au travail après le congé maternité est plus difficile pour la mère ou le bébé, nous sommes convaincus que c’est plus difficile pour la maman. Que ce soit après 10, 12 ou 14 mois, passer du changement des couches à longueur de journée à équilibrer un emploi à temps plein (ou partiel) avec les exigences de la maternité, peut être difficile.
Maintenant que vous avez enfin trouvé la garderie qui correspond à vos besoins personnels, vous allez devoir surmonter une toute nouvelle série d’obstacles, faire face à une avalanche de bactéries, à la préparation du nombre suffisant de couches pour la gardienne d’enfant, en passant par l’évitement de la circulation à l’heure de pointe. La tête haute, vous pourrez aussi savourer une tasse de café, chaque fois que vous en ressentez l’envie, et allez aux toilettes sans que quelqu’un vous interrompe. La liberté !
Pour assurer une bonne transition du congé de maternité au travail, réduisez le stress au cours des 12 premiers mois en suivant ces six conseils :
Comprendre les politiques du bureau
Devez-vous utiliser des jours de maladie si votre enfant ne se sent pas bien ? Que se passe-t-il s’il a un rendez-vous chez le pédiatre impossible à reporter ? Apprenez les tenants et aboutissants des politiques du bureau qui vous concernent, vous et votre famille, et encouragez votre conjoint à faire de même. Assurez-vous que tout le monde sait à quoi s’attendre après votre retour de congé de maternité.
Préparation des repas
Après une longue journée au travail (suivie d’un dîner, du bain, du coucher et d’une ou deux crises quelque part entre ces occupations), la dernière chose que vous aurez envie de faire est de préparer le dîner pour le lendemain : alors, ne le faites pas !
Réservez le dimanche soir pour la préparation des repas. Cuisinez 2 ou 3 repas que vous et votre famille pourrez consommer tout au long de la semaine. Changez de jour pour éviter l’ennui, et ajoutez différents plats d’accompagnement pour renouveler. Regardez quelques idées de préparation de bon repas sur Pinterest !
Reposez-vous
Même « Superwoman » a besoin de sommeil ! Si votre bébé se réveille encore au milieu de la nuit pour le biberon, vous devez garder quelques moments d’interruptions pour vous. Essayez de vous aménager un moment à vous entre 21 h et 22 h pour commencer votre routine du coucher. Lisez un livre, méditez ou pratiquez le yoga pendant une demi-heure et il sera temps d’aller dormir. Créez une routine qui vous apportera la paix et la tranquillité dont vous avez besoin, tout en vous fournissant le carburant nécessaire pour supporter la semaine de travail.
Garder du temps pour soi
Votre semaine s’apprête à devenir un peu folle. Même si vous êtes tenté de partager la totalité de votre temps entre le travail et la vie familiale, n’oubliez pas de réserver une ou deux heures, non négociables, par semaine à du temps pour vous, sans qu’on vous dérange. C’est du temps qui vous permettra de faire le plein, de recharger et de passer quelques heures sans avoir à vous concentrer sur quelqu’un d’autre que vous-même. Faites-vous faire les ongles. Lisez un livre. Allez courir. Faites ce qui vous rend heureuse. Inscrivez cette activité dans le calendrier, partagez-la avec votre conjoint (et veillez à ce qu’il fasse la même chose), et tenez-vous-y, quoi qu’il arrive.
Acceptez (et demandez) de l’aide !
Celui qui a dit « il faut tout un village pour élever un enfant » savait exactement de quoi il parlait ! Les nouvelles mamans ressentent souvent le besoin de faire tout elles-mêmes, mais pourquoi ?
Si un membre de la famille ou un ami vous propose d’aller chercher votre enfant à la garderie ou de garder les enfants pendant que vous et votre conjoint prenez un peu de temps pour vous, dites simplement oui. N’oubliez pas que votre relation avec votre partenaire est tout aussi importante car elle dure depuis plus longtemps et que vous réservez du temps ensemble vous permettra également d’être de meilleurs parents.
Offrez-vous une pause
Soyez indulgent avec vous-même. Il s’agit d’une période de changement pour tout le monde et il est important de vous donner un peu de temps pour vous adapter. Au cours des premiers mois, ne vous attendez pas à être parfait, à atteindre l’excellence dans tous les domaines, du moins pas tous les jours.
Certaines journées, vous aurez servi le dîner, baigné le bébé et plié le linge avant 19 heures, et d’autres jours vous devrez commander une pizza pour surveiller une petite colère à 21 heures. Donnez la priorité à ce qui est important en ce moment-là et n’oubliez pas que tout ceci va aussi passer.