Conseils pour voyager avec bébé

Conseils pour voyager avec bébé

Ne vous laissez pas intimider par la difficulté d’un voyage avec votre bébé ! Ça peut être une expérience merveilleuse et une fois que vous l’aurez fait, ce ne sera plus jamais pareil.

Voici quelques conseils utiles pour vous aider à planifier vos premières vacances avec bébé (et y survivre) :

Quoi faire pour l’alimentation

Que vous allaitiez, utilisiez une préparation pour nourrisson ou que vous vous aventuriez dans la nourriture solide, nourrir votre bébé dans un avion n’est pas un problème, car la plupart des restrictions imposées aux autres passagers ne s’appliquent pas aux familles avec des petits enfants. En effet, les règles de l’ACSTA (Administration canadienne de la sûreté du transport aérien) permettent aux parents voyageant avec un bébé de moins de deux ans de voyager avec autant d’aliments pour bébés, de lait, de formule toute prête, d’eau et de jus que vous avez besoin.

Si vous donnez à votre bébé de la préparation pour nourrissons, emportez vos bouteilles remplies d’eau et de suffisamment de préparation pour la durée du vol. N’oubliez pas d’emporter une ou deux portions supplémentaires de préparation car les retards au décollage ou les annulations de vol peuvent nécessiter quelques bouteilles supplémentaires. Vous êtes inquiet pour le stockage et le transport du lait maternel ? Rassurez-vous ! Les poches froides sont autorisées à bord pour maintenir le lait à la bonne temperature.

Quoi faire pour le dodo

Si votre enfant a moins de deux ans, il va aimer dormir sur vos genoux. Ceci étant dit, de nombreux avions sont désormais dotés de berceaux pour les nouveaux-nés, les restrictions de poids et de longueur de ces derniers varient selon les compagnies aériennes, mais se trouvent normalement entre 20 et 30 livres.

Faites votre recherche à l’avance pour savoir si un berceau conviendrait à votre bébé, et réservez tôt pour réserver le siège. Si vous n’arrivez pas à avoir de berceau, parlez à l’agent de bord avant l’embarquement et demandez si vous pourrez vous déplacer dans une rangée avec un siège vide.

Quoi faire pour les microbes

De ramper sur le sol de l’aéroport jusqu’à être assis à côté de quelqu’un aux prises avec des symptômes du rhume, il n’y a aucun moyen d’éviter l’exposition aux germes, partout où vous voyagez. Il y a cependant quelque chose que vous pouvez faire pour empêcher la propagation des germes au minimum et qui comprend notamment le fait de vous laver les mains, ainsi que les leurs !

Étant donné que vous ne pouvez pas toujours vous laver avant que votre bébé ne décide d’utiliser votre doigt pour faire ses dents, n’oubliez pas d’emporter une bonne quantité de lingettes. De la désinfection des mains sales au nettoyage des sucettes qui ont été jetées dans l’allée, ces lingettes peuvent vous sauver à de maintes occasions.

Ce qu’il faut emporter pour bébé

Les listes peuvent vous faciliter la vie n’est-ce pas ? Voici une liste de contrôle des choses essentielles à emporter lorsque vous préparez les affaires de bébé :

  • Passeport et billet
  • Couches, crème à couches, lingettes et un coussin à langer de voyage (la plupart des avions ont des tables à langer à bord mais une solution de secours n’a jamais fait de mal)
  • Des épaisseurs supplémentaires (chandail, veste, chapeau) et 2 vêtements de rechange (grenouillères)
  • 2 ou 3 couvertures (pour régurgiter et/ou pour utiliser comme épaisseur supplémentaire au besoin)
  • Préparez des bouteilles remplies de lait maternel ou d’eau ainsi que de la poudre emballée séparément selon les besoins
  • Des collations appropriées à son âge (craquelins de riz, craquelins de viande, sachets souples de fruits et légumes)
  • Une sucette ou une bouteille pour aider votre bébé faire face à la pression de la cabine lors du décollage et de l’atterrissage (vous pouvez également allaiter au sein)
  • 1 ou 2 jouets favoris et au moins 1 nouveau jouet (les distractions sont un excellent moyen de vous procurer quelque temps de répit pendant un long voyage)
  • Une tablette ou tout autre appareil avec ses films, ses activités ou ses chansons préférés
  • Un compagnon de nuit (animal en peluche ou couverture)
  • Des sucettes (en cas d’urgence)
  • Des médicaments pour le soulagement de la fièvre ou en cas d’allergie à bord

N’oubliez pas d’emporter plus que ce dont vous pensez avoir besoin pour tenir compte des retards, des annulations et du temps que vous allez passer à l’aéroport avant le décollage et après l’atterrissage.

Que faire quand votre bébé pleure (cela va se produire)

Les bébés pleurent pour toutes sortes de raisons, dont aucune ne doit vous dissuader de prendre l’avion. Vous n’êtes pas la première personne à voyager avec un bébé qui pleure, et vous ne serez certainement pas la dernière. Un bébé qui crie peut en agacer certains, mais les autres parents en particulier vont sympathiser avec vous en cas de pleurs ou de cris que vous ne manquerez pas de rencontrer au cours du voyage.

Soyez indulgent avec vous-même. Essayez de déterminer pourquoi votre bébé pourrait être contrarié et faites ce que vous pouvez pour le calmer. Il a faim ? Trop fatigué ? Trop stimulé ? Besoin d’un changement de couche ? Si vous pensez que ce serait utile, n’ayez pas peur de vous lever et de marcher dans les allées. Changer l’environnement peut être bon pour vous deux, vous aider à vous regrouper et à rester calme

Vous avez tout ! Maintenant que vous êtes bien équipée pour passer un bon voyage en famille, prenez votre passeport et préparez-vous, ainsi que bébé pour l’aventure d’une vie.